Femme enlevée et égorgée à Lille : un homme interpellé, d’autres suspects activement recherchés


Nathalie Debaillie a été retrouvée morte dans l'appartement de son ex-concubin, à La Madeleine, lundi 27 mai. (DR)

Nathalie Debaillie, 47 ans, a été enlevée puis tuée ce lundi. Son ex-concubin, Jérôme T., est le principal suspect, il est soupçonné d’avoir agi avec trois complices. Un homme a été placé en garde à vue ce mardi.

Elle aurait été victime d’un véritable guet-apens très préparé. La victime, Nathalie Debaillie, a été égorgée à l’arme blanche ce lundi, dans l’appartement de son ex-concubin qui est le principal suspect dans cette affaire. La mère de famille qui habitait à Marcq-en-Barœul (Nord), était responsable d’équipe à la Société Générale.

Nathalie Debaillie a été kidnappée dans le parking souterrain du bâtiment où elle travaillait, rue des Jardins à Lille, semble-t-il par plusieurs individus ce lundi matin peu avant 9 heures. Les agresseurs l’ont forcée à monter dans un véhicule. L’un d’entre eux a fait feu à deux reprises sur un témoin avec une arme de type gomme-cogne. Ils ont ensuite quitté les lieux avec la victime. Un acte « minutieusement préparé » selon une source proche de l’enquête citée par France Bleu.

Les policiers qui ont été alertés, se sont rendus à l’appartement de l’ex-concubin de Nathalie Debaillie, rue du Général de Gaulle à La Madeleine. C’est là qu’ils ont découvert le corps sans vie de la quadragénaire. Cette dernière avait été égorgée et les auteurs avaient pris la fuite.

Quatre individus à visage découvert

Sur les vidéosurveillances, il est possible de distinguer quatre individus qui agissent à visage découvert et qui sortent la victime du véhicule pour la conduire dans l’appartement. Elle avait à ce moment là une couverture sur la tête.


Les agresseurs ont aussi pris le temps de placer des conteneurs à poubelles entre leur van et l’entrée du bâtiment, tentant de dissimuler leur action. Les enquêteurs devront déterminer la responsabilité de chacun des quatre mis en cause dans ce terrible meurtre à l’arme blanche.

L’enquête a déjà avancé puisqu’un suspect a été interpellé et placé en garde à vue ce mardi. L’homme serait l’un des quatre auteurs. En outre, les policiers de la brigade criminelle de la police judiciaire de Lille étaient toujours à la recherche de l’ex-concubin de Nathalie Debaillie ce mardi soir.

Le suspect décrit comme un « fou furieux », « quelqu’un de totalement déjanté »

Ce dernier, Jérôme T., est âgé de 53 ans. Il est bien connu des services de police et de justice pour des faits d’escroquerie notamment. Interrogés par La Voix du Nord, plusieurs riverains de la rue où habite le mis en cause le décrivent comme un « fou furieux », « sans aucun scrupule (…) qui a fait un an et demi de prison et ne s’en cachait pas » et comme « quelqu’un de totalement déjanté, fréquentant des gens bizarres ».

Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Lille des chefs d’enlèvement et de séquestration suivis de crime et de meurtre en bande organisée.