Finistère : Les corps sans vie d’un père et ses 2 enfants découverts à Landerneau


Illustration. (NeydtStock / Shutterstock)

Les corps d’un homme et ses deux enfants ont été découverts au siège de l’association Don Bosco, à Landerneau (Finistère) ce mercredi matin. Les gendarmes sont sur place.

Terrible découverte vers 07h45. Deux salariées de l’association ont aperçu le corps d’un homme pendu à la passerelle d’accès au bâtiment en arrivant ce matin rapporte Le Télégramme.

Les pompiers se sont rendus sur place et ont trouvé deux autres corps sans vie dans une voiture qui était stationnée sur le parking du bâtiment général. Il s’agit des corps du petit garçon et de la fille de 12 ans du défunt, qui étaient des jumeaux.

La piste d’un double infanticide suivi d’un suicide

« Le corps d’un père et de ses deux enfants, deux jumeaux, un garçon et une fille, ont été retrouvés vers 8 h ce matin près de l’Itep (Institut thérapeutique éducatif et pédagogique) de l’association Don Bosco où l’un des deux enfants, qui souffre d’un handicap psychique, était scolarisé », a indiqué le commandant du groupement de la gendarmerie du Finistère, le colonel Nicolas Duvinage cité par Ouest-France.

Le militaire a indiqué que la piste d’un double infanticide suivi d’un suicide était privilégiée.


Les enquêteurs de la brigade de recherches de Landerneau sont sur place, tout comme le procureur de la République de Brest. La mère de l’enfant décédé, qui habite Brest, est quant à elle actuellement entendue par la police. Le couple était séparé depuis 2011.

L’homme aurait laissé une lettre

En outre, une inscription mentionnant le nom d’un responsable de l’association aurait été retrouvé selon Le Télégramme. Au domicile du défunt, les gendarmes auraient découvert une lettre du père, déclarant vouloir mettre fin à ses jours.

L’association Don Bosco intervient en action sociale, protection de l’enfance, insertion, formation et justice dans le Finistère et en centre Bretagne.