Finistère : Enquête ouverte pour le viol d’une résidente de 91 ans dans un Ehpad à Landerneau


Illustration. (Adobe Stock)

Une femme de 91 ans aurait été violée dans un Ehpad situé à Landerneau (Finistère) ce dimanche. Une plainte a été déposée et une enquête ouverte.

Les faits présumés se sont déroulés ce dimanche au sein de l’Ehpad An Elorn situé à Landerneau (Finistère). Arrivée il y a environ un an dans cet établissement, une femme âgée de 91 ans, atteinte de la maladie d’Alzheimer, aurait été violée par un homme âgé de plus de 90 ans raconte Le Télégramme.

La victime aurait été agressée durant son sommeil. Une infirmière qui a entendu les appels à l’aide de la nonagénaire, est venue la secourir.

La direction de l’Ehpad a avisé la famille de la victime immédiatement et doit la recevoir ce vendredi. Les proches de cette femme de 91 ans ont déposé une plainte a confirmé la gendarmerie, et une enquête a été ouverte.

Aucune garde à vue pour l’heure

Le chef d’escadron Vincent Roret, responsable de la gendarmerie de Landerneau, a indiqué à France 3 que, pour l’heure, l’agresseur présumé était hospitalisé en psychiatrie et qu’aucun suspect n’avait été placé en garde à vue. « Une expertise peut être demandée par le magistrat afin de déterminer le degré de consentement de la victime présumée », a précisé le militaire.


Les investigations ont été confiées à la brigade territoriale autonome de Landerneau.

Un viol dans un Ehpad parisien

Une femme âgée de 92 ans a été victime d’un viol dans un Ehpad à Paris le 10 mai dernier. Dans cette affaire, un aide-soignant de 62 ans a été mis en examen avant d’être placé en détention provisoire.