Finistère : Trois mineurs mis en examen pour avoir lancé des bouteilles contenant de l’acide sur les gendarmes


Illustration. (Adobe Stock)

Les trois adolescents sont notamment accusés d’avoir fabriqué une solution explosive en mélangeant de l’acide chlorhydrique et de l’aluminium. Ils ont été mis en examen.

Des incidents ont éclaté en marge d’une manifestation de lycéens, au lycée Laennec de Pont-l’Abbé (Finistère), ce jeudi. Trois adolescents âgés de 17 ans ont été interpellés après avoir lancé deux bouteilles sur les gendarmes qui étaient présents pour encadrer la manifestation explique Ouest France. Elles contenaient une solution explosive avec de l’acide chlorhydrique et de l’aluminium.

Placés en garde à vue, les trois mineures ont été déférés ce samedi matin au parquet des mineurs et présentés à un juge des enfants de Quimper. Ils ont été mis en examen et laissés libres sous contrôle judiciaire, en l’attente de leur jugement.

Deux autres lycéens impliqués

En outre, deux autres lycéens ont également été placés en garde à vue. Ils seront convoqués plus tard devant un délégué du procureur. Ces derniers sont accusés d’avoir aidé les trois autres mineurs « à cacher les autres bouteilles, au moins deux, dans une poubelle », a détaillé Marie-Noëlle Collobert, vice-procureure en charge des mineurs au parquet de Quimper, citée par le quotidien régional.

Les trois adolescents de 17 ans sont désormais poursuivis pour détention de matière explosive, fabrication d’engins explosifs et violences sans incapacité totale de travail (ITT) sur les gendarmes. Le plus âgé d’entre eux est également poursuivi pour intrusion dans un établissement scolaire, n’étant plus scolarisé dans le lycée cette année.