Fusillade à Jersey City : au moins 6 personnes tuées dont un policier et 3 civils


Six personnes ont été tuées lors d'une fusillade ce mardi à Jersey City. (capture écran vidéo Twitter)

Une série de fusillade s’est produite à Jersey City dans le New Jersey (États-Unis), une ville située à proximité de New-York, ce mardi. Le dernier bilan fait état de 6 personnes tuées, dont un policier ainsi que trois civils.


Les coups de feu se sont enchaînés durant plus d’une heure et le bilan est lourd. Tout a commencé vers 12h30 ce mardi (heure locale, 18h30 à Paris) lorsqu’un policier a repéré deux suspects recherchés dans une affaire d’homicide, dans le cimetière situé sur l’avenue Garfield à Jersey City selon le New York Times.

Le détective a décidé de s’approcher de l’un des deux suspects qui a ouvert le feu et l’a grièvement blessé. Joseph Seal, 40 ans, a été conduit à l’hôpital où il est décédé. Il était un vétéran, marié et père de 5 enfants. L’homme travaillait dans la police de Jersey City depuis 2006. Sa photo a été diffusé sur Twitter par une association policière du New Jersey qui lui a rendu hommage.

Selon le chef de la police de Jersey City, Michael Kelly, Joseph Seal aurait tenté d’arrêter les deux suspects lorsqu’il s’est fait tirer dessus, indiquant qu’il ne connaissait pas à ce stade, la raison exacte de la présence de l’agent sur les lieux.

Ils se réfugient dans une épicerie casher et ouvrent le feu à nouveau

Les deux suspects qui seraient un homme et une femme, se se sont enfuis à bord d’une camionnette et se sont réfugiés dans une épicerie casher, située au milieu d’un marché. Un magasin qui aurait été choisi au hasard par les fuyards selon les premiers éléments de l’enquête.

Une précision qui n’a pas été confirmée par le maire de la ville, Steven Fulop, qui a déclaré de son côté, dans la soirée, sur Twitter, que les autorités pensaient maintenant que les tireurs avaient « ciblé l’endroit qu’ils avaient attaqué », sans donner plus de précisions.

Les deux suspects ont alors ouvert le feu sur des civils ainsi que sur les policiers de nouveau, à de multiples reprises. Les fusillades se sont alors enchaînées et des renforts de police venus du New Jersey ainsi que de l’État de New York ont été dépêchés sur place, tout comme les policiers du SWAT.

Deux autres policiers blessés

« [Nous] avons continué à recevoir des coups de feu pendant des heures. (…) Deux autres policiers ont été touchés par des coups de feu. L’un d’eux a été blessé à l’épaule. (…) Ces officiers sont depuis sortis de l’hôpital », a précisé Michael Kelly.

A l’intérieur du magasin, les autorités ont ensuite découvert les corps de trois civils ainsi que celui des deux suspects.

Au moins 100 coups de feu ont été échangés durant ces séries de fusillade selon NBC News. Les malfaiteurs étaient munis d’au moins un fusil d’assaut de type AR-15. La synagogue et l’école se trouvant à proximité du lieu des tirs ont été fermés lors de l’intervention de la police, par mesure de sécurité.

De nombreux médias américains évoquent une « zone de guerre » au moment des échanges de tirs qui ont duré plus d’une heure au total. Une enquête a été ouverte, elle est dirigée par le procureur général du New Jersey Gurbir S. Grewal.