Gentilly : 13 kg cannabis, de la cocaïne, des fusils et 56 000 € saisis grâce au flair des policiers


Illustration Actu17 ©

Une patrouille de police a eu le nez creux, ce vendredi à Gentilly (Val-de-Marne). Les fonctionnaires ont mis au jour un trafic de stupéfiants et identifié deux appartements utilisés par les malfaiteurs.

Les fonctionnaires de la Compagnie de sécurisation et d’intervention (CSI) du Val-de-Marne surveillaient une barre d’immeubles du quartier du Chaperon-Vert à Gentilly, ce vendredi après-midi, lorsqu’ils ont été intrigués par la présence d’une voiture et de deux individus, rapporte Le Parisien. Ces derniers venaient d’effectuer une transaction suspecte, qui s’est révélée être le point de départ d’une importante saisie.

Les policiers en civil ont alors décidé de leur emboîter le pas lorsqu’ils ont regagné un hall d’immeuble. L’un des deux hommes, visiblement dérangé par leur présence, les a repoussés, sans les démasquer. Les fonctionnaires sont revenus à la charge, mais cette fois, l’homme qui leur a fait face les a menacés avec une arme.

Trois interpellations et deux appartement perquisitionnés

Aussitôt, les policiers ont décliné leur qualité et l’ont maîtrisé sans heurt. L’intervention aurait pu s’interrompre à ce moment-là, mais leur flair les a directement conduits vers un appartement d’où provenait une forte odeur de cannabis. À l’intérieur se trouvait le second individu, qui n’a pas pu empêcher très longtemps les fonctionnaires d’entrer. Les deux hommes ont été interpellés et placés en garde à vue.

Les perquisitions menées dans cet appartement et dans un autre situé au 7ème étage de l’immeuble ont permis aux enquêteurs de saisir plus de 13 kg de cannabis, près de 200 g de cocaïne, des fusils, et 56 000 euros en espèces.


Par la suite, les policiers ont procédé à l’interpellation de la petite amie de l’un des deux suspects. Les investigations se poursuivent. Elles ont été confiées au Service départemental de la police judiciaire (SDPJ) du Val-de-Marne.