Gers : Il tue sa femme d’une balle dans la tête et se suicide, un an après leur mariage


Le drame s'est déroulé dans cette maison au 7 route de Roquetaillade à Pessan, dans le Gers. (capture écran Google view)

C’est la fille de l’auteur des coups de feu qui a fait la macabre découverte à Pessan (Gers) ce mardi. Son père de 81 ans venait de tuer son épouse, avant de se donner la mort.

Terrible drame à Pessan, un petit village du Gers. La fille aînée de l’auteur des faits a découvert deux corps sans vie ce mardi dans une maison située au 7 route de Roquetaillade. Son père venait de tuer son épouse de 49 ans et s’était suicidé.

L’homme âgé de 81 ans s’était remarié pour la troisième fois en juillet 2018, avec une femme venue du Gabon. Mais des tensions étaient rapidement apparues dans la relation et cette dernière s’était récemment rapprochée du Centre d’information des droits de la femme (CIDF) explique Le Dauphiné.

Dans un document, il accuse sa femme de l’avoir trompé

Les enquêteurs de la gendarmerie ont trouvé des documents écrits par l’octogénaire, dans lesquels il explique avoir découvert que son épouse avait une relation avec un autre homme. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme a tiré une balle dans la tête de son épouse alors qu’elle était allongée sur son lit. Il s’est ensuite donné la mort.

La procureure de la République d’Auch, Charlotte Beluet, a précisé qu’il n’y avait pas eu d’intervention de la part d’un tiers et qu’il s’agissait donc bien d’un homicide suivi d’un suicide. Il s’agirait du 94ème féminicide depuis le 1er janvier en France.


L’homme de 81 ans vivait dans ce village depuis les années 80. Il était père de trois enfants, nés de ses précédentes relations.