Gers : Le voisin bruyant lance un cocktail Molotov sur la porte de sa voisine âgée et malade pour se venger


Illustration. (Shutterstock)

Persuadé que sa voisine avait appelé les gendarmes pour se plaindre de son tapage, un homme s’est vengé très violemment.

Un homme de 31 ans devait être jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel d’Auch (Gers) cette semaine, mais il a demandé un délai pour préparer sa défense et l’audience a été renvoyée.

Il est poursuivi pour avoir jeté un cocktail Molotov contre la porte de sa voisine, une femme âgée et malade. Le prévenu est maintenu en détention en attendant son jugement, sans doute au grand soulagement de son voisinage, rapporte La Dépêche.

Une intervention des gendarmes met le feu aux poudres

Les faits qui lui sont reprochés ont eu lieu lundi vers 22h30, lorsque les gendarmes ont été appelés par un habitant de Riscle, se plaignant de son voisin qui écoutait de la musique à très haut volume sonore. Les militaires sont intervenus pour faire cesser le trouble et ont fait face à un homme agressif et bien alcoolisé, qui a toutefois fini par obtempérer.

Les militaires, habitués à ce genre de comportement, ont attendu tout de même quelques minutes un peu plus loin pour être sûr que le tapage n’allait pas recommencer. Mais lorsque l’homme bruyant les a aperçus, il leur a lancé qu’il allait s’attaquer à sa voisine en « mettant le feu chez elle ».


Il joint le geste à la parole

Après un apparent retour au calme de la situation, les gendarmes sont partis sur une autre intervention. Mais l’habitant alcoolisé, qui nourrit une profonde haine contre sa voisine âgée et souffrant d’un handicap, est passé à l’acte. Il était persuadé que cette dernière était à l’origine de l’intervention des forces de l’ordre.

Environ une heure et demie plus tard, vers minuit, les gendarmes ont reçu un nouvel appel d’un riverain. Il les informait que le suspect venait de lancer des engins incendiaires contre la porte du domicile de la vieille dame.

Écroué en attente de son jugement

L’équipage est revenu sur place et a constaté que l’habitant alcoolisé et bruyant était effectivement passé à l’acte, en jetant un cocktail Molotov contre l’entrée du logement de sa voisine. Les pompiers et les services de la mairie sont également intervenus. Le mis en cause a été interpellé non sans mal et placé en garde à vue.

Affolée, la victime a été réconfortée par les intervenants. En l’attente de son procès, le prévenu a été placé en détention provisoire à Agen.