Gilets Jaunes à Béziers : Prison ferme pour un routier qui avait tiré sur des manifestants.


Illustration. (Shutterstock)

Après avoir tiré sur des Gilets Jaunes, le suspect avait forcé un barrage de police.

Ce mercredi, un chauffeur routier espagnol a été condamné à 18 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Béziers dans l’Hérault. Il était poursuivi pour avoir tiré au pistolet à grenailles sur des Gilets Jaunes qui se trouvaient sur un rond-point.

Un policier avait tiré dans ses pneus

L’intéressé, âgé de 69 ans, avait ensuite forcé un barrage de police, rapporte France Bleu. Un fonctionnaire avait fait usage de son arme en direction des pneus de son camion. Pour sa défense, le sexagénaire a déclaré à la barre avoir eu peur pour sa vie, après avoir reçu des projectiles sur son véhicule. Quant au barrage forcé, il a affirmé ne pas avoir reconnu les policiers… Malgré leurs gyrophares et leur sirène. Des arguments qui n’ont visiblement pas convaincu la justice.