Gilets jaunes à Nantes : Des milliers de personnes dans une manifestation émaillée d’affrontements


Les forces de l’ordre à Nantes pour l’acte 44 des Gilets jaunes (capture vidéo Twitter @ClementLanot)

Pour l’Acte 44 des Gilets jaunes, un appel national a été lancé pour manifester à Nantes dans une « convergence des colères ».

Le cortège s’est élancé dès 14 heures vers le centre-ville de Nantes (Loire-Atlantique) à l’issue d’un pique-nique qui a rassemblé 200 à 300 personnes sur la place Delorme.

Des « contrôles préventifs » ont permis la saisie de fumigènes et de parapluies notamment, rappelant les techniques utilisées par les manifestants à Hong Kong.

Le cortège a pris du volume petit à petit jusqu’à rassembler environ 3 000 personnes, selon France Info. Les premiers jets de gaz lacrymogène ont eu lieu une trentaine de minutes après le départ. Des casseurs ont dégradé du mobilier urbain et des vitrines de commerces, ce qui a fait monter la tension d’un cran.

Les forces de l’ordre ont été la cible d’un jet de cocktail Molotov, malgré l’importante découverte d’engins incendiaires et l’interpellation d’une dizaine de suspects cette nuit.

Un transformateur électrique a été incendié sur le cours Franklin-Roosevelt, rapporte Ouest-France.


Des véhicules blindés de la gendarmerie ont été déployés.

À 17 heures, les forces de l’ordre avaient procédé à 26 interpellations, selon les autorités.