Gilets jaunes à Nice : Une enquête ouverte pour la septuagénaire grièvement blessée


Illustration. (Gérard Bottino / Shutterstock)

 Le Parquet de Nice a ouvert une enquête pour déterminer les causes des graves blessures d’une manifestante lors de l’Acte 19 des Gilets Jaunes.


Ce samedi vers 11 heures à Nice, une manifestante de 73 ans a été grièvement blessée lors d’une charge de la police, alors qu’elle manifestait dans le cadre de la mobilisation des Gilets Jaunes. Les faits se sont déroulés sur la place Garibaldi, zone visée par une interdiction de rassemblement.

La famille dépose plainte

La famille de Geneviève Legay, militante associative connue notamment pour son engagement au sein d’Attac 06, a déposé plainte pour « violences volontaires, en réunion, avec arme, par personnes dépositaires de l’autorité publique et sur personne vulnérable »

De son côté, le Procureur de la République a déclaré : « J’ai ouvert une enquête dès hier [samedi] après-midi après que des éléments médicaux nous indiquent un pronostic vital réservé. Il s’agit d’une enquête classique de recherche des causes des blessures. J’ai saisi les images de la vidéosurveillance, qui sont excellentes, le dossier médical de cette dame et demandé un expertise à un médecin légiste ».

Sa tête heurte un plot métallique

La manifestante se trouvait avec une centaine de personnes lorsque la charge policière a eu lieu. Elle a chuté lourdement au sol et sa tête a heurté un plot en métal, selon le Procureur.

Geneviève Legay souffrirait de plusieurs fractures au crâne, d’une fracture de l’os de son oreille interne, le rocher, ainsi que de nombreux hématomes sous-duraux, des hémorragies dans la boite crânienne, a affirmé l’une de ses filles, relate France Bleu.

Ce dimanche matin, elle se trouvait en unité de soins intensifs à l’hôpital Pasteur.