Gilets Jaunes : Ils avaient abattu des arbres sur la route et causé 100 jours d’ITT à une policière


Illustration Actu17 ©

Quatre hommes, considérés comme « leaders ou animateurs » des Gilets Jaunes ont été mis en examen.

Les faits se sont produits dans le Gard et le Vaucluse entre les mois de novembre 2018 de février de cette année. À quatre reprises, plusieurs individus ont abattu des arbres en bordure de route et les ont placés au milieu de la chaussée.

Leurs actes ont provoqué plusieurs accidents dont un très grave. Quatre suspects, des gardois âgés de 30 à 40 ans, ont été mis en examen pour « dégradation de biens par moyen dangereux », « mise en danger délibérée de la vie d’autrui », « blessure volontaire » et « entrave à la circulation »

Les arbres étaient gravés « GJ »

Plusieurs arbres placés volontairement sur la chaussée étaient gravés des initiales « GJ » pour Gilets Jaunes. L’enquête des gendarmes a permis l’interpellation et la mise en examen des suspects, selon plusieurs médias.

Les enquêteurs ont exploité les bornages de leurs téléphones ainsi que des images de vidéosurveillance.


Un policière grièvement blessée

L’accident le plus grave s’est déroulé sur la commune de Connaux dans le Gard. Une policière qui circulait à bord de son véhicule personnel avait percuté l’un des arbres mis en travers de la chaussée. Grièvement blessée notamment à la colonne vertébrale, elle s’était vu attribuer 100 jours d’incapacité totale de travail (ITT).