Gironde : Agressé alors qu’il vient de quitter son service, un policier se fait voler son arme à Pessac


Illustration. (photo NCY/PhotoPQR/Maxppp)

Un policier s’est fait dérober son arme de service lors d’une agression à Pessac, près de Bordeaux (Gironde), ce jeudi matin. L’auteur n’a pas été retrouvé malgré les recherches réalisées peu après les faits.


Il venait de terminer sa nuit de travail. Un policier du commissariat de Bordeaux a été agressé ce jeudi matin peu après 7 heures. Après avoir quitté son service, il s’est dirigé vers son domicile et s’est arrêté à une boulangerie située cours de la Libération, sur la commune de Pessac.

En sortant du commerce, il est tombé sur un homme qui était en train de fouiller sa voiture et qui tenait en main des objets lui appartenant. Pris en flagrant délit, le voleur ne s’est pas pour autant arrêté.

Frappé avec une lampe torche

Il s’est jeté sur le fonctionnaire qu’il a frappé avec une lampe torche. L’agresseur en a profité pour se saisir de l’arme de service de la victime, qu’elle portait à la ceinture, avant de disparaître.

Le policier a donné l’alerte rapidement et un message a été passé sur les ondes police afin que toutes les patrouilles se mettent à la recherche du voleur. Dans le même temps, des constatations ont été réalisées sur place et une enquête a été ouverte. L’agresseur n’a pas pu être retrouvé au cours de ces recherches.


Le fonctionnaire qui est sous le choc, a été légèrement blessé. Il portait son arme réglementairement selon les premiers éléments.