Gironde : Ils forcent un barrage de police à bord d’une voiture volée, un policier ouvre le feu


Illustration © Actu17

Les auteurs d’un car-jacking ont forcé un barrage de police, dans la nuit de jeudi à vendredi dans le secteur de Bordeaux (Gironde). Un fonctionnaire qui s’est senti en danger a fait usage de son arme.

La soirée de jeudi a été très agitée pour les policiers bordelais. Elle a commencé par un guet-apens contre un équipage de la Brigade anti-criminalité (BAC) de la part d’une quinzaine d’individus. Les fonctionnaires ont essuyé des tirs tendus de mortiers d’artifice, dans le quartier du Grand Parc, et l’un d’eux a été brûlé.

Plus tard aux alentours de minuit, un car-jacking s’est produit près de l’avenue François Coppée à Pessac, relate Sud Ouest. Trois individus ont attaqué une automobiliste et l’ont extraite de sa voiture, avant de prendre la fuite avec le véhicule.

Une fois l’alerte donnée, les policiers ont entamé des recherches et n’ont pas mis longtemps à repérer la voiture volée. Le fuyard est parvenu à échapper à un premier contrôle de police.

Deux suspects sur trois ont été interpellés

Il a ensuite forcé un barrage disposé sur sa route. C’est à ce moment-là qu’un fonctionnaire, se sentant en danger, a ouvert le feu dans sa direction. Le tir n’a pas fait de blessé.


Le fuyard a été poursuivi jusque dans le centre-ville de Bordeaux avant d’être intercepté sur la place Tourny. Les policiers ont interpellé deux suspects, âgés de 19 et 20 ans. Ils ont été placés en garde à vue. Le troisième complice est parvenu à s’enfuir. Une enquête a été ouverte et confiée à la Sûreté départementale.