Gironde : Un policier affecté au Bouscat s’est suicidé


Illustration © Actu17

Énième drame dans les rangs de la police nationale cette année, un policier âgé de 43 ans a mis fin à ses jours.

Un gardien de la paix de 43 ans s’est donné la mort à son domicile, dans la nuit de mardi à mercredi. Il était affecté au commissariat de la commune du Bouscat, appartenant à Bordeaux Métropole (Gironde).

Antonio avait également travaillé dans le département de la Seine-et-Marne. Il était marié et père de deux enfants selon l’Union des policiers nationaux indépendants (UPNI).

Il s’agirait du 55e policier à s’ôter la vie depuis le 1er janvier en France, selon un décompte non officiel. Le 4 novembre dernier, un autre policier qui était affecté à Nantes (Loire-Atlantique) s’est lui aussi donné la mort, avec son arme de service.

Le ministère de l’Intérieur a récemment mis en place une cellule de soutien psychologique disponible 24h/24 pour les forces de l’ordre, qui est joignable au 0805 230 405. Les appels sont « anonymes, confidentiels et gratuits ».