Go fast : 3 individus interpellés avec une tonne de résine de cannabis sur l’autoroute A10


Illustration Actu17 ©

Trois hommes âgées de 25 à 30 ans ont été interpellés sur l’autoroute A10 ce samedi alors qu’ils transportaient une tonne de cannabis.

Les convoyeurs de ce go-fast ne sont pas arrivés à leur destination. Les policiers des Brigades de recherche et d’intervention (BRI) nationale, de Creil (Oise) et de Versailles (Yvelines) étaient mobilisés depuis plusieurs semaines et surveillaient les suspects explique Le Parisien.

Les trois hommes revenaient d’Espagne à bord d’une voiture ouvreuse et d’une camionnette chargée de drogue en provenance du Maroc. Ces derniers sont originaires de la région parisienne selon une source proche de l’affaire citée par le journal francilien. « Cette importante quantité de produits stupéfiants était destinée à alimenter les réseaux de revente de Paris, de sa banlieue et du nord de la France ».

L’interpellation des trois suspects s’est déroulée vers 17h30 sur l’autoroute A10, en Eure-et-Loir. Les policiers ont découvert une tonne de résine de cannabis dans la camionnette. Le trio a été placé en garde à vue dans les locaux de la Direction interrégionale de police judiciaire de Lille (Nord), qui va mener la suite de l’enquête.

La drogue revendue cinq fois plus cher

Pour réaliser ces go-fast, les convoyeurs peuvent percevoir entre 10 000 et 20 000 euros rappelle le quotidien. Mais une fois interpellés, ils sont tenus responsables de l’intégralité de la marchandise devant la justice.


Une tonne de résine de cannabis est vendue environ 600 000 euros au Maroc. La drogue est ensuite revendue cinq fois plus cher dans les points de deal en France, soit un montant total de 3 millions d’euros.