Grenoble : La brigade canine de la police adopte une chienne abandonnée


La chienne Omega a été recueillie par la police nationale et formée à la détection de produits stupéfiants. (Twitter / @PoliceNat38)

C’est une nouvelle vie qui commence pour Oméga. La chienne a trouvé un nouveau foyer au sein de la brigade canine de la Police nationale de Grenoble (Isère), et une utilité au service du bien commun.

Cette femelle berger belge malinois de 18 mois a été retrouvée en mars dernier, abandonnée en pleine nature. Ses anciens propriétaires l’avaient attachée à un poteau. C’est la fourrière qui l’a recueillie dans un premier temps, avant que la chienne ne soit repérée par les policiers.

Un renouveau pour Oméga

Si son chemin de vie avait mal débuté, il a pris un virage qui a bouleversé son existence. Repérée pour ses qualités opérationnelles, la chienne a subi une batterie de tests.

À l’issue de ces examens conduits par les policiers, elle a pu bénéficier d’une formation de trois mois au centre régional des unités cynophiles à Lyon (Rhône), rapporte France 3.

Oméga poursuit désormais sa formation en binôme avec son maître-chien policier. La chienne a pris son service actif au mois de septembre dernier dans les rangs de la police.


Formée et douée pour la détection de billets de banque et de produits stupéfiants, Oméga a rejoint la dizaine de chiens de la brigade canine de Grenoble. Depuis son arrivée, elle a permis aux enquêteurs de saisir 250 000 euros en espèces et 8 kg de produits stupéfiants.

La brigade canine va voir ses effectifs augmenter au début de l’année 2020, avec l’arrivée d’un chien et de deux policiers supplémentaires.