Guet-apens à Limoges : un policier blessé par un tir de mortier d’artifice


Illustration Actu17 ©

Les policiers sont tombés dans un guet-apens à Limoges (Haute-Vienne) dans la nuit de dimanche à lundi et ont fait face à une trentaine d’individus. L’un des fonctionnaires a été blessé par un tir de mortier d’artifice.

Guet-apens et violences urbaines à Limoges. Les policiers ont été appelés vers 01h30 pour l’incendie d’un véhicule placé au milieu de la route, dans le quartier de Beaubreuil, rue Rhin-et-Danube, d’après nos informations, confirmant celles du Populaire du Centre.

Une trentaine d’individus au visage dissimulé avaient disposé et incendié des caddies sur la chaussée pour empêcher l’intervention des forces de l’ordre et des sapeurs-pompiers.

Les soldats du feu sont restés en retrait, le temps que la police sécurise la zone. Les policiers – six équipages de la police nationale et deux de la police municipale – ont été visés par des tirs de mortiers d’artifice et de nombreux jets de projectiles. Un agent a été blessé au niveau d’une oreille par l’explosion d’un engin pyrotechnique.

Les forces de l’ordre ont utilisé leurs lanceurs de balles de défense (LBD) à 24 reprises. 16 grenades lacrymogènes ont également été nécessaires pour disperser les agresseurs. Ces derniers sont parvenus à prendre la fuite et il n’y a pas eu d’interpellation. Le calme est revenu vers 03h30. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de la ville.