Un avion de chasse Mirage 2000 s’est crashé dans le Haut-Doubs.


Un Mirage 2000. (Illustration / photo wikimedia)

Fin de notre direct. Merci de nous avoir suivi. Plus d’informations sur le crash de cette avion de chasse dès demain sur notre site et sur notre application pour smartphone.

20h30. « Nous espérons que nous allons les retrouver vivants. Ils sont à ce stade portés disparus », a déclaré le porte-parole de l’armée de l’Air, le colonel Cyrille Duvivier, lors d’une conférence de presse à Paris.

Les deux militaires qui se trouvaient dans l’avion sont toujours recherchés et n’ont pas donné signe de vie jusqu’ici.

19h15. Aucune balise de détresse n’a été déclenchée avant l’impact révèle L’Est Républicain.

17h55. Les débris de l’avion de chasse sont repartis sur une zone d’un à deux hectares indique L’Est Républicain. « Il y a des débris de partout » selon un pompier sur place interrogé par le journal local.


Pour l’heure, rien ne dit si les deux occupants du Mirage 2000, un homme et une femme, ont pu s’éjecter à temps. Les recherches se poursuivent alors que la nuit est tombée.

17h00. Dans un communiqué, l’armée de terre indique que « les moyens de recherches et de secours ont été activés immédiatement pour retrouver l’appareil et son équipage ».

16h10. Le lieu du crash a été localisé dans le massif de la Combe Noire, sur les hauteurs de la commune de Mignovillard, à 1050 mètres d’altitude selon L’Est-Républicain.

Le travail des secours est rendu difficile par la neige. Des débris ainsi qu’un parachute ont été retrouvés par les sauveteurs selon ce même média.

15h00. Des débris ont été découverts sur les hauteurs de Mignovillard sur une route forestière indique Le Progrès. L’avion se serait donc bien écrasé.

L’avion est « non armé et ne possède pas de réservoir supplémentaire » a précisé la préfecture.

14h40. L’avion de chasse a disparu ce mercredi peu avant midi. Les autorités suspectent un crash mais aucun élément allant dans ce sens n’a été découvert pour l’heure.

Ce Mirage 2000 avait décollé de la base aérienne de Nancy-Ochey avec deux militaires à bord, avant de disparaître des écrans radars peu avant midi. L’avion survolait à ce moment là le massif du Jura.

Les recherches sont en cours et la gendarmerie du Jura a lancé un appel à témoins sur Facebook. « Un mirage 2000D biplace en provenance de la base aérienne 133 de Nancy-Ochey (54) a disparu aujourd’hui en fin de matinée alors qu’il survolait le massif jurassien entre Mouthe (25) / Mignovillard (39) et la frontière Suisse », explique la gendarmerie.


« Toute personne ayant des informations sur l’éventuel lieu du crash ou sur les pilotes est priée de contacter la gendarmerie en composant le 17 » est-il également mentionné.