Haut-Rhin : L’auto-école promettait l’obtention du code moyennant 1 500 € en espèces


Illustration. (Adobe Stock ©)

Les policiers ont mis au jour une escroquerie bien organisée au sein d’une auto-école de Mulhouse, dans le Haut-Rhin.

Les enquêteurs de la Brigade mobile de recherche (BMR) de la police aux frontières sont parvenus à recenser une centaine de clients qui ont obtenu leur code frauduleusement. Moyennant la somme de 1 500 euros versée en espèces, le responsable de la structure prenait la place du candidat lors de l’examen, ou bien se plaçait à côté de lui pour lui souffler les bonnes réponses.

Des clients illettrés ou ne maîtrisant pas le Français, pour la plupart

Grâce au bouche-à-oreille, les candidats venaient des quatre coins de la France pour passer leur code dans cet établissement. La procureure de la République de Mulhouse a indiqué que la plupart des candidats qui ont bénéficié de ce système sont des gens illettrés ou ne parlant pas couramment le français.

Tous verront leur permis de conduire annulé et devront repasser l’examen, relate France Bleu.

Trois personnes mises en examen

Une information judiciaire a été ouverte et trois suspects ont été mis en examen, jeudi dernier. Il s’agit du gérant de l’auto-école, âgé de 39 ans, de son père, âgé de 68 ans, et du responsable de la structure qui faisait passer le code.


Les deux premiers ont été mis en examen pour « corruption active » et « blanchiment d’escroquerie en bande organisée », le dernier pour « corruption passive ». Ils ont été laissés libres sous contrôle judiciaire, en l’attente de leur procès. Les enquêteurs s’attachent désormais à identifier d’autres candidats qui auraient bénéficié de ce système frauduleux.