Haute-Garonne : À 17 ans, la proxénète recrutait et prostituait des adolescentes et des jeunes femmes


Illustration. (shutterstock)

Une adolescente a été mise en examen et placée en détention provisoire pour s’être livrée à des faits de proxénétisme aggravé. Quatre victimes ont été recensées.

Elle est âgée de 17 ans seulement mais possède déjà un lourd passé judiciaire. Une adolescente est soupçonnée d’avoir prostitué quatre jeunes filles de 16 à 18 ans et une jeune femme de 20 ans, recrutées notamment dans un foyer pour mineures de Graulhet (Tarn).

La jeune « mère maquerelle » a elle-même fréquenté plusieurs foyers de l’aide sociale à l’enfance. Pour recruter ses victimes, « elle leur promettait monts et merveilles via le réseau social Snapchat », d’après une source policière citée par la radio 100% Albi.

Les enquêteurs de la police judiciaire de Toulouse (Haute-Garonne) ont procédé à son interpellation dans le quartier résidentiel des Chalets, dans la Ville rose. Il s’agit du « secteur où elle louait des appartements via Airbnb et obligeait ces gamines à vendre leurs charmes » sur un site de petites-annonces spécialisé pour les escort-girls, selon cette même source.

Elle pouvait être violente avec ses recrues

Son juteux business aurait débuté à l’automne dernier. Au moins deux des jeunes filles prostituées auraient subi des violences de la part de leur proxénète.


Cette dernière a été mise en examen, ce vendredi, par la section criminelle du parquet de Toulouse. Elle est poursuivie pour « proxénétisme aggravé » et « prostitution de mineures ».

En attendant son jugement, l’adolescente a été placée en détention provisoire dans un centre pénitentiaire des Bouches-du-Rhône, faute de place de prison dans la région toulousaine.