Haute-Garonne : Un jeune policier et une voisine sauvent une octogénaire d’un incendie


Illustration. (Shutterstock)

L’octogénaire, sourde et aveugle, n’avait pas conscience du péril qui se profilait.

Ce vendredi vers 5 heures du matin, après une nuit de travail, un adjoint de sécurité (ADS) de 22 ans a vu de la fumée sortir du parking souterrain d’une résidence de la rue Lucie-Aubrac, à Launaguet (Haute-Garonne). Les épaisses fumées noires provenaient de deux véhicules en feu. À cette heure matinale, la grande majorité des habitants dormait.

Il alerte le voisinage

« J’ai croisé un homme et on s’est mis d’accord : il a contacté les pompiers et moi, j’ai appelé la gendarmerie et on a foncé pour réveiller tout le monde », raconte le jeune policier. Il s’est alors mis à alerter les habitants de l’immeuble se trouvant au-dessus du parking, en tambourinant à leurs portes.

« C’est à ce moment-là qu’on m’a dit qu’une personne âgée sourde et aveugle habitait le rez-de-chaussée », poursuit-il auprès de La Dépêche.

L’octogénaire ne répond pas

Alors que les épaisses fumées toxiques envahissaient maintenant l’atmosphère, l’ADS a tenté d’alerter l’octogénaire, en vain. Avec l’aide d’une voisine, ils ont trouvé une ouverture pour entrer chez elle. La femme s’est faufilée par la fenêtre, dont le volet roulant était entrouvert, et a libéré l’accès principal du logement.


Les deux héros du jour ont pu sortir la vieille dame sans dommage, avec quelques affaires.

Dans le même temps, les sapeurs-pompiers sont parvenus à maîtriser l’incendie et à l’éteindre rapidement, sans qu’aucun blessé ne soit à déplorer.