Haute-Loire : Un militaire de 30 ans meurt en sautant en parachute le jour de son anniversaire


Illustration. (Wikimedia)

Aguerri au parachutisme, l’homme comptabilisait plus de 2 200 sauts à son actif.

Le militaire du 1er régiment d’hélicoptères de combat de Phalsbourg (Moselle) était en congés avec sa femme, dans sa région d’origine, lorsque le drame s’est produit.

Ce dimanche matin, alors qu’il fêtait ses trente ans, l’homme est décédé en participant à un stage à l’aérodrome de Loudes (Haute-Loire). Il a sauté de 4 000 mètres d’altitude en compagnie 7 autres personnes, mais un incident a eu lieu.

Un accident mortel

C’est lors de la phase d’atterrissage, au moment où il effectuait son dernier virage à 40 mètres au-dessus du sol, que sa voile s’est repliée sur un côté. La chute libre lui a été fatale, le tuant sur le coup, relate France Bleu.

La victime, tout comme son père et son frère, était un pratiquant chevronné du parachutisme. « C’est un mauvais concours de circonstances » a témoigné le président du Para-Club du Puy, dans lequel il était licencié depuis une quinzaine d’années.