Haute-Vienne : Un couple mis en examen et écroué après la mort de son bébé de 3 mois victime de violences


Illustration. (photo pxhere)

Un jeune couple a été mis en examen et placé en détention provisoire, ce samedi matin, soupçonné du meurtre de son nourrisson de trois mois.


Les faits se seraient produits dans la nuit de mercredi à jeudi, à Saint-Yrieix-la-perche (Haute-Vienne).

L’autopsie du nourrisson a mis en lumière deux fractures du crâne, des hématomes intra-crâniens, ainsi que des traces « d’autres faits de violence » antérieures, a déclaré le procureur de la République de Limoges, Jean-Philippe Rivaud.

La mère alerte les gendarmes

Les gendarmes ont été appelés par la mère du nourrisson, jeudi. Lorsqu’ils sont arrivés au domicile familial, un appartement HLM, les militaires ont constaté le décès du bébé de trois mois.

Le père, âgé de 27 ans, et la mère de 21 ans, sans profession, ont été interpellés et placés en garde à vue vers 8h30, relate Le Populaire du Centre.


Un contexte de toxicomanie

Le couple a nié avoir pratiqué des violences sur leur enfant. Leurs déclarations ont été qualifiées de « confuses », par le parquet, faisant état d’un contexte de désocialisation et de toxicomanie dans cette famille.

Les gendarmes locaux étaient intervenus à plusieurs reprises pour du tapage, à la demande des voisins. « Ils se disputaient, le bébé pleurait, ce qui est normal pour un enfant de trois mois. Mais ces disputes indisposaient les voisins », a indiqué le procureur au quotidien régional.

Ces événements n’avaient toutefois pas permis aux voisins ou aux militaires de déceler un quelconque indice de maltraitance : le domicile était bien tenu et le bébé était bien portant.

Meurtre et violences habituelles

Le couple a été mis en examen pour « meurtre », et « violences habituelles sur mineur de 15 ans », une circonstance aggravante qui signifie que la victime a moins de 15 ans.

Les parents ont demandé un délai pour préparer leur défense, et ont été placés en détention provisoire en attente d’une audience, mardi.