Hautes-Alpes : Un gendarme adjoint volontaire âgé de 20 ans s’est suicidé


Illustration. (Adobe Stock)

Un nouveau drame vient de frapper la gendarmerie nationale.


Un gendarme adjoint volontaire âgé de 20 ans, s’est donné la mort ce lundi en se défenestrant depuis le domicile de proches, près de Grenoble (Isère) indique L’Essor.

Absent à sa prise de service, une patrouille de gendarmerie a été envoyée sur place et a découvert le corps du jeune homme. Quentin G. était affecté au peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie (PSIG) de Briançon (Hautes-Alpes).

Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances exactes du drame. Les investigations ont été confiées à la brigade de recherches de Grenoble.

Il s’agit du cinquième suicide dans la gendarmerie nationale depuis le 1er janvier, alors que plus de 30 policiers nationaux et municipaux se sont ôtés la vie.