Hautes-Pyrénées : Malgré le confinement, il part seul en montagne et se tue


Aragnouet dans les Hautes-Pyrénées. (Wikimedia)

Le jeune homme, saisonnier de la station Piau-Engaly et au chômage à cause du Covid-19, s’est laissé tenter par une randonnée au sommet des Pyrénées. Il en est mort.


Un jeune homme de 28 ans, originaire de Montaigu (Vendée), est mort près de d’Eget-Cité sur la commune d’Aragnouet (Hautes-Pyrénées) lors d’une randonnée solitaire dans les Pyrénées, ce vendredi. Son corps sans vie a été retrouvé ce samedi, grâce a un important déploiement de secours.

Il décide de partir seul en montagne

La victime avait quitté son appartement de saisonnier après avoir mûri son projet d’atteindre le sommet situé en face de son logement. Le jeune homme s’est attaqué à « un endroit extrêmement raide, pas du tout propice à la randonnée », a confié le capitaine de police Julien Passeron, commandant de la CRS Pyrénées, à actuToulouse.

Malgré un lieu difficilement accessible, très raide et « pas du tout propice à la randonnée », le jeune homme est parvenu à atteindre le sommet qu’il s’était fixé comme destination. C’est à ce moment-là qu’il a contacté une amie pour lui conter son exploit et l’informer qu’il s’apprêtait à redescendre.

Un hélicoptère et des chiens de recherche

La victime aurait alors entamé son retour à partir d’un lieu très abrupt et a chuté, dans des circonstances encore ignorées. Le jeune homme a atterri en contrebas d’une barre rocheuse. Sans nouvelles, son amie a alerté les secours dans la soirée.


Cinq CRS spécialisés et deux chiens de recherche ont été déployés pour retrouver le jeune homme. C’est un policier qui a aperçu la victime aux jumelles, le lendemain au petit matin. Le SAMU et des secouristes ont été envoyés sur place, mais ils n’ont pu que constater son décès. Son corps a été rapatrié par hélicoptère.