Hauts-de-Seine : Le corps d’une étudiante de 23 ans retrouvé dans la Seine.

Andotiana avait disparu depuis le 8 janvier 2019. DR.

La disparition de la jeune étudiante malgache avait été signalée le 8 janvier dernier par son cousin.


Andotiana, une jeune femme de 23 ans, étudiait à l’université de Nanterre. Elle n’avait plus donné signe de vie depuis le 8 janvier et son cousin avait signalé sa disparition au commissariat de Rueil-Malmaison. Son corps a été repêché le 4 février dernier mais il a fallu dix jours aux enquêteurs pour l’identifier.

Une mort par noyade

Pour les policiers de la brigade de recherche des personnes disparues, en charge de l’enquête, la thèse du suicide est privilégiée. L’autopsie pratiquée sur le corps de la victime a conclu à une mort par noyade, rapporte Le Parisien.

L’enquête a permis de découvrir dans sa chambre un journal intime dans lequel elle apparaissait déprimée, ainsi qu’une bouteille de tequila à moitié vide. Andotiana était arrivée en France en octobre 2016.