Hauts-de-Seine : Les policiers saisissent 448 kg de drogues et plus de 900 000 euros à Courbevoie


Illustration. (photo Guillaume Bonnefont/Ip3 Press/Maxppp)

Les enquêteurs de la sûreté territoriale (ST) des Hauts-de-Seine ont réalisé une importante saisie de drogues et d’argent ce lundi matin. Plusieurs suspects sont en garde à vue.

Des dizaines de kilos de drogues et des centaines de milliers d’euros. Les enquêteurs de la sûreté territoriale des Hauts-de-Seine travaillent sur ce dossier depuis près d’un an. Leurs investigations se sont révélées fructueuses.

Ce lundi matin, ils ont procédé à l’interpellation de plusieurs individus et ont découvert 426 kg de résine de cannabis, 22 kg de cocaïne et près de 930 000 euros en numéraire, dans des véhicules stationnés à l’intérieur d’un parking de la rue Henri Regnault à Courbevoie, non loin du quartier d’affaires de La Défense, mais également dans les domiciles des mis en cause indique Le Parisien.

Une enquête ouverte en octobre 2019

Les suspects interpellés ont été placés en garde à vue mais d’autres ont échappé aux enquêteurs. Les policiers avaient appris en octobre 2019 qu’un trafic de stupéfiants se déroulait dans la rue Henri Regnault, notamment dans les parkings. Les surveillances physiques et techniques avaient alors permis de confirmer les faits et d’identifier plusieurs suspects.

Le parquet avait ouvert une information judiciaire le 13 mars dernier a-t-il confirmé à nos confrères, ajoutant qu’il ne souhaitait pas que l’information, révélée ce mardi matin par Le Point, soit diffusée avant la fin des gardes à vue qui peuvent durer jusqu’à 96 heures. Les suspects actuellement entendus par les policiers sont ceux qui transportaient la drogue depuis les Pays-Bas.


« Félicitations aux policiers des Hauts-de-Seine pour ces saisies exceptionnelles », a réagi le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter. « Notre lutte contre ce fléau social, sanitaire et économique est totale ! », a-t-il ajouté.

En janvier 2019, 1,3 tonne de cocaïne avait été saisie par la police dans un entrepôt à Gennevilliers (Hauts-de-Seine). Le mois dernier en Gironde, plus de 430 000 euros ont été saisis lors du démantèlement d’un trafic de drogue et six suspects ont été placés en détention provisoire.