Hauts-de-Seine : Un père de famille tue son épouse et envoie un SMS glaçant à sa fille


Une quinquagénaire a été tuée par son époux ce samedi dans un appartement de cet immeuble de Rueil-Malmaison, au terme d'une dispute débutée la veille au soir. (photo Google)

Un homme a tué son épouse de plusieurs coups de couteau après une dispute au sujet d’un probable divorce, ce samedi à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). Il a ensuite envoyé un SMS glaçant à sa fille.

La dispute entre un homme et une femme, demeurant dans un appartement de la rue François-Jacob à Rueil-Malmaison, a été si violente que la fille du couple, âgée de 18 ans, a préféré fuir le logement. L’altercation a eu lieu ce vendredi soir. Ce samedi dans la matinée, la jeune femme, qui a choisi de dormir chez une copine pour la nuit, a tenté en vain de joindre ses parents.

Pour toute réponse, son père a fini par lui envoyer un SMS terrible. Il lui annonçait avoir tué sa mère et l’informait qu’il s’apprêtait à se suicider, relate Le Parisien. La jeune femme a alerté la police qui s’est rendue sur place. À leur tour informés, les pompiers se sont immédiatement présentés au domicile du couple. Il ne leur a pas été possible de pénétrer dans l’appartement situé au quatrième étage.

Il se retranche dans le domicile familial

Le père de famille était retranché dans le logement et refusait de répondre aux demandes des policiers. L’un des fonctionnaires a engagé une négociation avec lui durant deux longues heures. Malgré tous leurs efforts, la situation semblait dans une impasse.

Les policiers d’élite du RAID ont alors été mobilisés. Le père de famille, un ressortissant roumain de 54 ans, s’est finalement rendu vers 13 heures, sans que le RAID n’ait eu à entrer de force dans l’appartement. Le quinquagénaire a été interpellé et placé en garde à vue. Les secours n’ont rien pu faire pour sauver la mère de famille, une ressortissante roumaine âgée de 51 ans et qui exerçait comme secrétaire médicale.


Ce samedi, pendant toute la durée de l’intervention qui s’est étalée sur plusieurs heures, les policiers ont maintenu les passants à distance. « Comme on ne savait pas ce que ce monsieur risquait de faire, le périmètre de sécurité a été large », selon la mairie, citée par le quotidien francilien.

La jeune femme en état de choc

La fille du couple peut compter sur les services municipaux qui s’attachent à lui trouver un hébergement après ce terrible drame. Pour le moment, elle est état de choc et a dû être transportée aux urgences psychiatriques. L’enquête criminelle a été confiée au Service départemental de police judiciaire (SDPJ) des Hauts-de-Seine.

Le quinquagénaire a été également conduit aux urgences en raison de blessures aux mains. Il sera interrogé par les enquêteurs dès que son état le permettra. L’autopsie de la mère de famille doit avoir lieu ce dimanche. Elle permettra notamment de déterminer l’heure de sa mort.

La famille était arrivée en France en 2015 et s’était installée dans ce logement du bailleur social La Sablière au début de l’année