Hauts-de-Seine : Une femme interpellée pour avoir dégradé plus de 500 voitures en stationnement en quelques heures


Illustration. (Hadrian / shutterstock)

Une femme est accusée d’avoir dégradé plus de 500 véhicules en stationnement sur les communes d’Asnières-sur-Seine et de Bois-Colombes (Hauts-de-Seine), ce dimanche. Les forces de l’ordre sont parvenues à l’interpeller en flagrant délit.

Les policiers ont été appelés tôt ce dimanche matin, vers 06h30, par des riverains qui ont constaté des dégradations sur leur voiture en stationnement, à Asnières-sur-Seine et à Bois-Colombes. A chaque fois, les véhicules étaient endommagés au niveau des essuie-glaces.

Les forces de l’ordre ont réalisé des constatations. Au total, pas moins de 487 véhicules étaient dégradés dans les rues des deux communes, à chaque fois de la même manière. Une enquête a alors été ouverte.

Interpellée par les policiers municipaux

Peu avant 23 heures le même jour, les policiers ont de nouveau été appelés pour le même motif. Cette fois, 18 véhicules avaient été endommagés à Asnières et 12 autres à Bois-Colombes. Le mode opératoire était similaire.

Quelques minutes plus tard, plusieurs personnes ont alerté les policiers municipaux : une femme était en train de s’en prendre à des véhicules en stationnement. Cette dernière qui est âgé de 37 ans a été interpellée dans la rue Chanzy à Asnières. Conduite au commissariat, elle a été placée en garde à vue. Ses motivations et son profil vont devoir maintenant être déterminés par les enquêteurs.