Hérault : L’appel à l’aide d’une femme paraplégique, après le vol de son fauteuil électrique


Le fauteuil électrique volé est de ce type. (Invacare)

Pour Gisèle Gondran, 66 ans, c’est « la galère ». Depuis le vol de son fauteuil roulant électrique, cette femme paraplégique ne peut plus se déplacer.

Le vol a eu lieu ce samedi au domicile de cette habitante de Balaruc-Le-Vieux dans l’Hérault. Paraplégique depuis 44 ans, elle a absolument besoin d’un fauteuil à propulsion car il lui est impossible d’utiliser la force de ses bras pour se mouvoir.

Coincée dans son fauteuil roulant manuel

Gisèle Gondran, qui utilise désormais son fauteuil roulant de secours non adapté, a témoigné auprès de Midi Libre : « Je ne peux plus tourner les roues d’un fauteuil. J’ai les épaules en vrac, mes mains ne me soulèvent plus ».

Un engin estimé entre 8 000 et 9 000 euros

Le vol a eu lieu chez elle, alors qu’elle était sortie avec des amis en voiture. Il se trouvait à l’endroit où elle entre et sort de son véhicule, dans un renfoncement de sa maison.

La sexagénaire a déposé plainte à la gendarmerie en précisant qu’il s’agit d’un fauteuil roulant électrique noir personnalisé. Il supporte son nom à plusieurs endroits, dont sur le joystick. Estimé entre 8 000 et 9 000 euros, l’engin indispensable à la vie de Gisèle Gondran n’a que deux ans.


Des témoins auraient aperçu un groupe d’adolescents en possession du fauteuil et de vélos, sur la commune. Les gendarmes recherchent activement l’engin. La malheureuse, quant à elle, demande de l’aide à tous les témoins potentiels qui pourraient lui permettre de retrouver son fauteuil intact.