Hérault : Les gendarmes interpellent 35 suspects dans l’enquête sur des incendies au péage de Bessan.

Illustration Actu17 ©

Les investigations portent sur deux incendies qui se sont produits à la mi-décembre.


Mardi, une importante opération de la Gendarmerie de l’Hérault a permis l’interpellation de 35 individus, dans le cadre d’une enquête pour les incendies d’un bâtiment de Vinci au péage de Bessan.

150 gendarmes ont été mobilisés pour cette intervention, à l’issue de laquelle les suspects ont été placés en garde à vue, selon plusieurs sources concordantes.

Incendies volontaires et heurts avec les forces de l’ordre

Le premier fait concerné par l’enquête remonte à la nuit du 15 au 16 décembre. Un local de sécurité, un véhicule de société ainsi qu’une cabine et des barrières du péage de Bessan avaient été incendiés. Selon la Préfecture de l’Hérault, des heurts avaient éclaté entre les forces de l’ordre et des manifestants.

Trois jours plus tard, un second incendie s’était déclaré au niveau d’un local technique. L’enquête se poursuit.