Hérault : Un infirmier se fait tirer dessus au fusil lors d’une visite chez une patiente


Illustration. (Wikimedia)

Les gendarmes d’élite du GIGN sont intervenus.

Un infirmier libéral qui visitait une patiente handicapée à son domicile de Camplong dans l’Hérault a frôlé la mort, ce samedi vers 21 heures.

Son mari a tiré au fusil de chasse sur le soignant. Ce dernier, blessé grièvement à abdomen, s’est immédiatement réfugié dans sa voiture avant d’alerter les secours.

Le tireur retranché

Dans le même temps, le forcené armé s’est retranché au domicile, en menaçant son épouse. Les secours ont pris en charge l’infirmier, qui a été hospitalisé en urgence mais sans pronostic vital engagé.

Les militaires du Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) sont intervenus avec un négociateur. Le forcené a finalement été maîtrisé après plusieurs heures par les gendarmes d’élite.


Interpellé vers 5 heures du matin, il a été placé en garde à vue. Les raisons de son geste ne sont pas connues pour le moment.

Saine et sauve, son épouse a été placée en établissement de soins, relate France Info.