États-Unis : Il dopait son écureuil à la méthamphétamine pour en faire un animal d’attaque


Illustration. (Pixabay)

L’homme voulait absolument que son écureuil reste agressif.

Lundi lors d’une perquisition, des policiers d’Alabama dans le sud des États-Unis on fait une singulière découverte. Ils ont saisi un écureuil en cage dopé à la méthamphétamine. Son propriétaire en avait fait un « écureuil d’attaque », a annoncé le bureau du shérif du comté de Limestone.

Relâché dans les bois

 

Le mis en cause voulait ainsi que l’animal reste agressif, rapporte The News Courier. L’Alabama interdit la détention d’animaux sauvages. Conseillés par les agents de protection de l’environnement, les policiers ont finalement relâché l’écureuil… L’animal s’est mis a courir dans les bois et n’a pas attaqué les policiers qui l’ont libéré.