Il pilotait des avions de ligne depuis 20 ans sans le diplôme requis.


Illustration Actu17 ©

C’est lors d’une manoeuvre mal maîtrisée en plein vol, que le pilote a éveillé les soupçons des autorités.

Au mois de novembre dernier, un Airbus A340-600 qui reliait l’Afrique du Sud à l’Allemagne a subi un épisode de fortes turbulences. Son pilote a été contraint de redresser l’appareil. Mais sa manoeuvre, peu académique, a éveillé les soupçons sur ses compétences.

Il avait falsifié son diplôme

À son arrivée en Allemagne, les autorités ont démarré une enquête pour contrôler les procédures de sécurité. Il s’est avéré que l’homme n’était titulaire que d’un permis pour piloter de petits avions.

Il avait modifié son diplôme pour leurrer son employeur et pouvoir piloter des avions commerciaux, pouvant transporter jusqu’à 340 passagers comme lors de son dernier vol.

Il pilotait depuis 20 ans

Un porte-parole de l’aviation civile sud-africaine a expliqué : « Il semble que le pilote ait pris le diplôme que nous lui avions attribué, c’est-à-dire une licence de pilote commercial (CPL), et qu’il ait modifié le document pour donner l’impression qu’il avait en fait une licence ATPL ».


La compagnie aérienne qui l’employait depuis 20 ans l’a contraint à démissionner et une plainte pour fraude a été déposée. Elle tente désormais de récupérer les salaires, heures supplémentaires et primes versées sur la base de cette fraude, selon plusieurs médias.