Il rate son arrêt de train pour aller passer le Bac : un taxi et les gendarmes le conduisent à l’examen


Illustration. (Adobe Stock)

Un lycéen parisien devait se rendre à Reims (Marne) en train ce mardi pour passer son baccalauréat de français. Mais sans l’aide de la SNCF, d’un chauffeur de taxi et des gendarmes, il ne serait pas arrivé à l’heure.

Il était tellement concentré sur ses fiches de révisions dans le train, qu’il a oublié de descendre à Reims. Ce jeune parisien est finalement descendu à l’arrêt suivant, à Nancy (Meurthe-et-Moselle), raconte France Bleu. Paniqué, il a expliqué sa situation aux agents de la SNCF.

Ces derniers ont décidé de lui offrir le prix d’un taxi pour se rendre à Reims pour qu’il y soit le plus rapidement possible. Un bon d’une valeur de 450 euros tout de même. La course contre-la-montre a alors débuté. Le chauffeur de taxi, Boudriss Ben Abba, a pris sa « mission » très au sérieux. Il voulait impérativement que ce jeune lycéen arrive à l’heure pour son épreuve du Bac.

« Je voyais le gamin comme mon fils »

« J’ai pris la décision de passer par Bar-le-Duc, il y a une grande ligne droite à un moment, je savais que je courrais un risque énorme sur cette route limitée à 80 km/h », a-t-il confié à nos confrères, reconnaissant qu’il a dépassé la limitation de vitesse. « Je voyais le gamin comme mon fils », a admis le professionnel de la route.

Oui, mais les gendarmes ont aperçu sa voiture circulant à pleine vitesse. Le chauffeur s’est arrêté et a expliqué la situation aux militaires… qui ont décidé de prendre en charge l’étudiant pour faire le reste de la route. Le lycéen est arrivé à l’heure. Reste maintenant à savoir s’il a réussi son examen. Il aura en tout cas vécu une matinée pour le moins rocambolesque.