Incendie à la cathédrale de Nantes : le suspect a été remis en liberté et ne fait l’objet d’aucune poursuite


Un violent incendie s'est déclaré dans la cathédrale de Nantes ce samedi matin. (capture écran vidéo/DR)

Le bénévole du diocèse qui avait été placé en garde à vue ce samedi après-midi a été remis en liberté ce dimanche soir et ne fait l’objet d’aucune poursuite.

Le procureur de la République de Nantes Pierre Sennès a annoncé la remise en liberté du suspect qui avait été placé en garde à vue ce samedi après-midi, dans le cadre de l’enquête sur l’incendie de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Il ne fait pas l’objet de poursuites.

Les enquêteurs cherchaient notamment à vérifier son emploi du temps. L’homme qui est un réfugié rwandais, était chargé de fermer la cathédrale vendredi soir.

« Il faut être très prudent », avait déclaré Pierre Sennès ce dimanche après-midi. « Toute interprétation qui amènerait à impliquer cet homme dans la commission des faits serait prématurée et hâtive ».

« Nous travaillons toujours sur les deux pistes, accidentelle et criminelle », avait indiqué le magistrat dans la matinée.