Incendie de Notre-Dame : La piste accidentelle est privilégiée annonce le procureur de Paris


(photo témoin Twitter)

« Rien ne va dans le sens d’un acte volontaire » a déclaré le Procureur de la République de Paris.

Une enquête a été ouverte pour « destruction involontaire par incendie » par le parquet de Paris afin de déterminer les circonstances exactes de l’incendie de la cathédrale de Notre-Dame.

La piste accidentelle est privilégiée par les enquêteurs comme l’a confirmé le procureur, au lendemain du violent incendie qui a détruit en partie la cathédrale de Notre-Dame de Paris.

13 heures d’intervention des secours

Le feu s’est déclaré vers 18h50 ce lundi. Il s’est rapidement propagé à tout le toit de l’édifice dont la construction s’était achevée en 1345. L’intervention des sapeurs-pompiers a été rendue compliquée notamment à cause de la hauteur de la cathédrale et de l’intensité du feu.

Les 400 sapeurs-pompiers de Paris engagés sur le sinistre ont combattu les flammes durant 13 heures. Un pompier et deux policiers ont été légèrement blessés durant l’intervention.