Indre : Un surveillant pénitentiaire gravement brûlé au visage par un détenu à la prison de Saint-Maur.

(capture écran Google map)

Un détenu de la prison de Saint-Maur (Indre) a jeté une casserole d’eau bouillante au visage d’un surveillant pénitentiaire ce samedi matin. La victime a été gravement blessée.


Les surveillants pénitentiaires passaient contrôler les détenus du quartier d’isolement vers 7 heures ce samedi matin quand l’un d’entre-eux a été attaqué. Au moment d’ouvrir la porte d’une des cellules, un détenu à jeter une casserole d’eau bouillante au visage du surveillant.

La victime âgée de 38 ans a été gravement brûlée au visage et au niveau des épaules. L’agent s’est vu prescrire 8 jours d’ITT (incapacité totale de travail) à l’hôpital explique Actu Pénitentiaire citant le syndicat SLP-FO.

Le fonctionnaire se rendra ce lundi à Tours pour rencontrer un spécialiste au Centre des Brûlés.

« Un barbare connu pour de multiples agressions »

Le mis en cause n’en était pas à son premier fait explique ce même syndicat qui évoque dans un communiqué « un barbare connu pour de multiples agressions » qui « avait prémédité son geste ».

« S’il est dans un quartier d’isolement, il ne doit pas avoir de plaque chauffante et on évitera des agressions comme celle-ci. Les détenus qui sont détectés dangereux, il faut mettre en place tout ce qui est possible pour qu’ils ne puissent pas récidiver mais on ne nous donne pas les moyens pour » a déclaré Frédéric Stoll, délégué régional Force Ouvrière pénitentiaire, à France Bleu.