Instagram : Ses followers votent pour son suicide, une adolescente se donne la mort


Illustration © Actu17

Une jeune fille de 16 ans s’est suicidée en Malaisie après un sondage sur Instagram où elle demandait à ses followers si elle devait passer à l’acte ou rester en vie.


« Très important. Aidez-moi à choisir D/L », a écrit la jeune fille sur Instagram, D signifiant « death » (« mort » en anglais) et L « life » (« vie » en anglais). 69% des votants ont choisi « D ». Quelques heures plus tard ce lundi, l’adolescente habitant à Kuching dans l’État malaisien de Sarawak, s’est suicidée.

Sa mort a provoqué une vive polémique en Malaisie. Ching Yee Wong, la responsable de la communications d’Instagram pour l’Asie Pacifique a transmis ses condoléances à la famille. Cette dernière a affirmé que le réseau social détenu par Facebook avait « l’importante responsabilité de s’assurer que les gens qui utilisent Instagram se sentent en sécurité et soutenus ».

« C’est un problème national qui doit être traité sérieusement »

Le député Ramkarpal Singh a déclaré que ceux qui avaient voté pour la mort pourraient être poursuivis pour incitation au suicide, qui est passible de la peine capitale en Malaisie, lorsqu’il s’agit d’un mineur. Ce dernier a également plaidé pour l’ouverture d’une enquête « pour éviter d’autres abus sur les réseaux sociaux dans de semblables circonstances à l’avenir ».

« C’est un problème national qui doit être traité sérieusement », a déclaré pour sa part, Syed Saddiq, le ministre de la Jeunesse et des Sports.

Instagram a décidé d’interdire en février dernier les images montrant des blessures infligées à soi-même. Le réseau social avait déjà interdit toute publication encourageant ou promouvant le suicide ou l’automutilation.