Irak : Les États-Unis larguent 36 tonnes de bombes sur une île aux mains de l’EI


L’US Air Force a bombardé l’île de Quanus en Irak (capture vidéo US Air Force)

Aucun bilan officiel concernant les victimes n’a été communiqué. Selon plusieurs médias américains, la zone n’était pas habitée par des civils.

Ce mardi, l’armée américaine a rendu publique la vidéo du bombardement de l’île de Qanus, en Irak. Cette petite bande de terre disposée sur le fleuve Tigre a été littéralement balayée par le bombardement.

Le groupe terroriste EI visé

Les autorités américaines ont qualifié l’île de « havre de paix » et de « zone de transit » pour le groupe terroriste EI. Selon elles, cette frappe doit permettre à la coalition et aux services antiterroristes irakiens de battre l’État islamique dans cette zone du pays, relate Le Figaro.

Sur Twitter, un porte-parole de l’opération a déclaré : « Voici ce qui arrive quand nos F-15 et F-35 larguent 36 tonnes de bombes sur une île infestée par Daech ».