Irak : Un quatrième Français condamné à mort pour appartenance à l’EI


Illustration. (VOA / wikimedia)

Un quatrième Français a été condamné à mort en Irak ce lundi.

Mustapha Merzoughi, un Français de 37 ans, a été condamné à mort par pendaison ce lundi par le juge Ahmed Mohamed Ali, au terme de sa comparution à Bagdad. L’homme a été condamné pour son appartenance au groupe terroriste État islamique.

Par ailleurs, le procès d’un autre Français, Fodhil Tahar Aouidate, a été renvoyé au 2 juin prochain.

Un verdict qui intervient au lendemain de la condamnation de trois autres Français, Kévin Gonot, Léonard Lopez et Salim Machou, pour le même motif.

La France s’oppose à la peine de mort

Suite à ces condamnations, la France a réalisé des « démarches nécessaires » auprès des autorités irakiennes afin de rappeler son opposition à la peine de mort.

« La France est opposée, par principe, en tout temps et en tout lieu à la peine de mort » et l’ambassade de France en Irak « fait les démarches nécessaires auprès des autorités irakiennes pour leur rappeler cette position constante », a annoncé Paris dans un communiqué.