Isère : Le corps d’un Italien retrouvé démembré et enroulé dans une bâche


Vittorio Barruffo, 44 ans, a été retrouvé mort démembré et enroulé dans une bâche. La croix en pendentif qu’il porte a été découverte sur le cadavre. (DR)

L’ombre de la Mafia semble planer sur ce crime au modus operandi plutôt singulier.

Un corps « amputé des 4 membres et des lésions osseuses crâniennes causées par un instrument contondant qui pourraient être à l’origine du décès  », décrit le médecin légiste dans son rapport cité par le procureur de la République de Grenoble.

C’est dans cet état, enroulé dans une bâche en plastique et jeté dans un fossé à Charette (Isère), que le cadavre de Vittorio Barruffo a été retrouvé par un chasseur, dimanche.

Une enquête criminelle en cours

Les gendarmes de la section de recherches de l’Isère tentent de cerner les contours de ce qui ressemble à un assassinat signé par la Mafia italienne. Car ce Napolitain de 44 ans, qui travaillait comme chef cuistot dans une pizzeria de Montalieu-Vercieu, cherchait vraisemblablement à se mettre au vert.

Victime d’une tentative de meurtre en 2009

Arrivé dans cette petite commune de l’Isère il y a deux ans, les enquêteurs estiment qu’il a pu être rattrapé par son passé. L’homme avait échappé à un meurtre en 2009, à Viareggio en Toscane, rapporte Le Dauphiné Libéré.


Ce jour là, il rendait visite à sa fille de 6 ans, et avait été poignardé par le nouveau compagnon de son ex-femme. Très grièvement blessé, il avait dû subir l’ablation de la rate. Mais l’homme a aussi fait de la prison pour des violences commises sur son épouse, et pour trafic de stupéfiants.

Son retour en Italie « le stressait »

Alors qu’il était arrivé en France avec sa nouvelle compagne, celle-ci l’avait finalement quitté en juin pour retourner en Italie. Il envisageait de faire de même, mais « ce retour au pays le stressait. Il avait peur de rentrer », selon des proches cités par Le Parisien.

Disparu depuis le 9 juillet

L’homme s’était volatilisé le 9 juillet de Montalieu-Vercieu. Inquiets de ne pas le voir revenir et de ne pas avoir de nouvelles, ses proches en Italie avaient alerté les autorités. Sa valise contenant toutes ses affaires avait été retrouvée dans sa chambre et une enquête pour « disparition inquiétante » avait ainsi été ouverte.

Une disparition élucidée dimanche, à la suite de la découverte de son cadavre. Ses membres n’ont pas été retrouvés. Des circonstances qui laissent planer l’ombre de la Mafia.