Isère : Un collégien attaqué à coups de batte de baseball à la tête en plein cours


Une très violente agression s'est produite dans le collège Fleming de Sassenage en Isère. (photo Google)

L’adolescent a été grièvement blessé et souffre d’importantes lésions crâniennes. Le corps médical craint des atteintes neurologiques sévères.

Une très violente agression a eu lieu dans une classe de troisième au collège Fleming de Sassenage (Isère), vendredi 14 février dernier. Un collégien a été grièvement blessé à coups de batte de baseball dans la tête, par l’un de ses camarades qui l’a attaqué en plein cours, révèle ce dimanche Le Dauphiné Libéré qui déplore que les circonstances de cette agression aient été passées sous silence par les autorités.

Ce jour-là vers 15 heures, alors qu’un cours de technologie se tenait dans la classe, un élève âgé de 15 ans est arrivé volontairement en retard. Il dissimulait une batte de baseball dans son dos et s’est immédiatement rué sur un camarade.

Des coups dans la tête, l’adolescent tombe inconscient

L’élève armé a porté deux ou trois coups de batte à la tête de l’élève qui suivait le cours. Le professeur s’est interposé et a maîtrisé l’agresseur en le planquant au sol, mais la victime est tombée inconsciente, dans le même temps.

Les secours ont été alertés et l’adolescent a été placé en position latérale de sécurité (PLS). Pris en charge par les pompiers et le SAMU, il a été hospitalisé en urgence au CHU pour y subir une opération chirurgicale. La victime souffrait de graves lésions crâniennes et s’est vu délivrer 30 jours d’Incapacité totale de travail (ITT).


Une enquête confiée à la gendarmerie

Simultanément, les gendarmes sont intervenus et ont interpellé l’agresseur. D’après les premiers éléments de l’enquête, il aurait pénétré dans le collège armé en escaladant le grillage d’enceinte de l’établissement afin d’éviter son contrôle par les surveillants.

Au terme de sa garde à vue, l’agresseur a été présenté à un juge pour enfants qui l’a mis en examen pour « violences volontaires avec arme » et qui l’a placé sous contrôle judiciaire.

Une vengeance ?

L’adolescent se serait déchaîné sur son camarade à la suite d’une affaire de vol de téléphone, relate le quotidien régional.

« L’élève agresseur n’a pas pu expliquer son geste, si ce n’est en disant aux gendarmes que cela faisait un moment que la victime était sur son dos et qu’il voulait se venger. Un problème de vol lors d’un cours le matin pourrait aussi avoir un rapport avec les faits », indique une lettre envoyée aux parents d’élèves par le principal du collège.

Des mesures prises par la direction

Une plainte a été déposée par la famille de la victime contre l’assaillant. Concernant le volet administratif, un conseil de discipline se tiendra le 11 mars prochain. En attendant, l’élève mis en cause a interdiction de venir aux abords et dans le collège.

L’équipe pédagogique a organisé un groupe de parole pour aider les adolescents témoins de cette très violente agression. D’autres séances seront proposées dans les jours à venir.