Isère : Une femme de 93 ans tuée par étranglement à son domicile, un suspect en garde à vue


Illustration Actu17 ©

Une femme âgée de 93 ans a été retrouvée morte à son domicile à La Tronche (Isère). Les policiers ont interpellé un suspect quelques jours après la macabre découverte car il utilisait les chèques de la victime, qui a été tuée par étranglement.

C’est un proche de la victime qui a alerté la police. Ce jeudi après-midi, il s’est rendu chez cette femme de 93 ans à La Tronche et a découvert un mot accroché sur sa porte où il était indiqué « Je suis partie en vacances pour trois semaines ». Un message qu’il a trouvé étrange puisqu’il n’était pas informé de ce départ, et qui l’a poussé à faire appel aux forces de l’ordre raconte Le Dauphiné.

Les policiers du commissariat de Grenoble ont alors pénétré dans le logement et ont découvert le corps sans vie de la victime, à moitié dissimulé sous des vêtements. Les premières constatations ont permis de déterminer qu’elle avait été étranglée.

Il aurait été surpris en plein cambriolage

En outre, un homme de 57 ans a été interpellé ce lundi à La Tronche. Déjà condamné dans le passé, le suspect a utilisé le chéquier de la victime dans les heures et les jours qui ont suivi son décès. Le mis en cause est soupçonné d’avoir étranglé cette femme alors qu’elle venait de le surprendre dans sa maison, où il avait pénétré pour la voler.

Sa garde à vue a été prolongée ce mardi. L’homme devrait être déféré et mis en examen pour « meurtre sur personne vulnérable, vols, falsification de chèques et usage » a précisé le procureur de la République de Grenoble Éric Vaillant, cité par le quotidien. La victime avait perdu son mari l’année dernière a raconté l’une de ses voisines qui est sous le choc.