Isère : VIDÉO. En wingsuit il rate son atterrissage et s’empêtre dans des câbles électriques


Illustration. (Wikimedia)

Un wingsuiter s’est retrouvé dans une bien mauvaise posture.

Mercredi à Saint-Hilaire-du-Touvet en Isère, un pratiquant du wingsuit a ouvert sa toile trop tard et s’est retrouvé emmêlé dans dans lignes électriques. Le wingsuit consiste à sauter dans le vide équipé d’une combinaison en forme d’aile. Le pratiquant ouvre ensuite un parachute pour atterrir en douceur.

Un saut à 2 000 mètres d’altitude

Ce pratiquant venait de sauter d’un pic situé à 2 000 mètres d’altitude, avant de tenter de raser le relief sous la Dent de Crolles. Mais à 70 mètres du sol, il a ouvert sa voile… Un peu trop tard, relate France Info.

Heureusement pour lui, il s’est emmêlé dans des lignes électriques mais n’a pas subi de blessure. Il a pu s’extraire de lui-même de ce mauvais pas, sans dommage.