La Courneuve : Un chauffard neutralisé par balle après avoir percuté un motard de la police


Le chauffard a percuté plusieurs véhicules ainsi qu'un motard de la police avant d'être arrêté. (photo Alliance Police Nationale 93)

Un chauffard a refusé le contrôle de police dans la nuit de lundi à mardi à Stains (Seine-Saint-Denis) puis s’est lancé dans une course-poursuite avec les forces de l’ordre jusqu’à La Courneuve. Le mis en cause a percuté une voiture puis un motard de la police, avant d’être neutralisé par balle. Il a été conduit à l’hôpital dans un état grave, deux fonctionnaires ont également été blessés.

Un refus d’obtempérer et un chauffard qui n’hésite pas à percuter les forces de l’ordre pour leur échapper. Il était 00h30 la nuit dernière lorsqu’un équipage de police a ordonné au conducteur d’une Peugeot 508 qui roulait à pleine vitesse, de s’arrêter pour un contrôle. Celui-ci a refusé et une course-poursuite a débuté. Des renforts ont été demandés.

Le chauffard a percuté la voiture des policiers et a poursuivi sa route en direction de La Courneuve. Quelques minutes plus tard à hauteur du 118 avenue Jean-Jaurès, il s’est retrouvé encerclé par plusieurs véhicules de police. Il aurait alors effectué une brutale marche arrière, percutant un motard de la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) qui s’est retrouvé coincé entre la 508 et un panneau de signalisation. Le fonctionnaire a été blessé. Alors que le chauffard allait repartir en avant, sur le second policier à moto, ce dernier a ouvert le feu à une reprise indique une source proche de l’enquête.

Évacué à l’hôpital en état d’urgence absolue

Le mis en cause a été touché au niveau du cou et a été évacué à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris (XIIIe) en état d’urgence absolue, par le SAMU. Son pronostic vital ne serait toutefois pas engagé selon cette même source. Ce dernier serait âgé de 16 ans mais des vérifications sont en cours concernant son identité. Par ailleurs, le chauffard est soupçonné d’avoir percuté des véhicules en stationnement dans la rue Villa-des-Marronniers à Stains, peu avant de croiser la route des policiers. Des analyses toxicologiques vont également être réalisées afin de déterminer si le suspect était alcoolisé – ce qui semble être le cas – ou sous l’emprise de stupéfiants.

Le motard de la police qui a été sérieusement blessé, a été touché au niveau de la cage thoracique. Il a été amené à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Un second policier de la brigade anticriminalité (BAC) a été blessé à la cheville au cours de cette périlleuse intervention. Le fonctionnaire a quant à lui été conduit à l’hôpital Avicenne à Bobigny pour subir des examens.

Une double enquête

Deux enquêtes ont été ouvertes, la première pour tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique qui a été confiée au commissariat de La Courneuve, et la seconde à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) afin de confirmer l’usage réglementaire de l’arme du policier qui a ouvert le feu, comme c’est le cas à chaque fois dans ce type de situation.