La femme qui accusait Cristiano Ronaldo de viol à Las Vegas a abandonné les poursuites


Cristiano Ronaldo le 7 décembre 2018. (photo Cristiano Barni / shutterstock.com)

Kathryn Mayorga avait déposé plainte contre le footballeur portugais de la Juventus de Turin, Cristiano Ronaldo, le 27 septembre 2018. Cette dernière affirmait avoir été violée par la star en 2009 à Las Vegas dans le Nevada (États-Unis).

C’est probablement la fin de cette affaire. En effet, la plaignante, Kathryn Mayorga a décidé d’abandonner les poursuites à l’encontre du quintuple ballon d’or selon le média américain Bloomberg. Le procès a été « discrètement abandonné » et « un avis de retrait volontaire a été déposé le mois dernier à la cour de Nevada à Las Vegas », précise le média.

Le dossier ne précise pas si la plaignante est parvenue à un accord avec le footballeur portugais. Kathryn Mayorga avait déposé plainte le 27 septembre dernier à l’encontre de Cristiano Ronaldo, affirmant avoir été violée en 2009 dans sa suite d’un hôtel de Las Vegas par la star portugaise qui jouait à ce moment là au Real Madrid.

Un règlement du footballeur peu après les faits

La plaignante avait en outre expliqué dans sa déposition qu’elle avait accepté un règlement du footballeur peu après les faits, mais que, souffrant d’un grave traumatisme émotionnel et n’étant pas apte à se confronter à une forte médiatisation, elle avait décidé de déposer plainte, 9 ans après les faits présumés.

La police avait réclamé l’ADN de Ronaldo

La police de Las Vegas avait alors ouvert une enquête et réclamé en janvier dernier un échantillon de l’ADN du footballeur de la Juventus, aux autorités italiennes. Une situation qui avait également poussé le club italien à annuler sa tournée aux États-Unis au mois de mars, craignant que Cristiano Ronaldo soit arrêté.


L’ouverture de cette enquête aux États-Unis avait fait chuter de 15% le titre de la Juventus à la bourse.