La joueuse du PSG Kheira Hamraoui agressée, sa coéquipière Aminata Diallo en garde à vue

Le Parc des Princes. (Illustration/taranchic/shutterstock)

Aminata Diallo, footballeuse du Paris-Saint-Germain âgée de 26 ans, a été interpellée et placée en garde à vue ce mercredi matin. Elle est depuis interrogée sur la violente agression de l’une de ses coéquipières, Kheira Hamraoui, le 4 novembre dernier dans les Yvelines. Les deux sportives de haut niveau jouent au même poste, que ce soit en club ou en équipe de France.

Les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire de Versailles ont interpellé Aminata Diallo, milieu de terrain du PSG âgée de 26 ans et internationale française (7 sélections), ce mercredi matin à son domicile de Marly-le-Roi révèle L’Équipe. Récemment rappelée par la sélectionneuse de l’Équipe de France, Corinne Diacre, la footballeuse est soupçonnée d’avoir eu un rôle dans la violente agression de sa coéquipière, Kheira Hamraoui, 31 ans, qui évolue au même poste qu’elle.

La trentenaire a resigné au PSG en juin dernier après être passée par l’Olympique Lyonnais (OL) et le FC Barcelone, club avec lequel elle a remporté la Ligue des champions l’an passé. Elle avait déjà évolué dans le club de la capitale entre 2012 et 2016.

Frappée violemment aux jambes

L’agression s’est déroulée le 4 novembre dernier. Ce soir-là, les joueuses et le staff du PSG ont participé à un dîner dans un restaurant du Bois de Boulogne. Kheira Hamraoui a quitté la soirée avec deux de ses coéquipières, à bord d’une voiture conduite par Aminata Diallo. Lorsqu’elle est arrivée près de chez elle, Kheira Hamraoui aurait été victime d’un guet-apens. Deux inconnus encagoulés ont surgi et l’ont violemment frappée au niveau des jambes, avec une barre de fer. Les violences auraient duré plusieurs minutes, puis les auteurs ont disparu.

La victime a été évacuée à l’hôpital de Poissy où elle s’est faite poser plusieurs « points de suture aux jambes et aux mains » selon le quotidien sportif.

Blessée, Kheira Hamraoui n’a pas pu participer au dernier match du PSG face au Real Madrid, qui a vu la large victoire du club parisien (4-0). Aminata Diallo a de son côté joué la quasi-totalité de la rencontre, en lieu et place de sa coéquipière blessée. Il s’agit d’un poste au milieu de terrain où elles sont en concurrence. La suite des investigations permettra d’éclaircir cette présumée implication d’Aminata Diallo, sur fond de rivalité, dans cette agression.

Le club a pris des dispositions de sécurité

Le Paris-Saint-Germain a de son côté réagi par un communiqué : « Le Paris Saint-Germain prend acte de la mise en garde à vue ce matin d’Aminata Diallo par le SRPJ de Versailles dans le cadre de la procédure ouverte suite à une agression jeudi soir dernier à l’encontre de joueuses du Club. Le Paris Saint-Germain condamne avec la plus grande fermeté les violences commises. Depuis jeudi 4 novembre au soir, le Club a pris toutes les dispositions nécessaires pour garantir la santé, le bien-être et la sécurité de ses joueuses. Le Paris Saint-Germain collabore avec le SRPJ de Versailles pour faire toute la lumière sur les faits. Le Club est attentif au déroulement de la procédure et étudiera les suites à y donner. »