La Marine nationale saisit 2,5 tonnes de cannabis dans l’océan Indien à bord d’un bateau sans pavillon


2,5 tonnes de résine de cannabis saisies par la frégate de surveillance Nivôse et son hélicoptère Panther (Marine nationale)

Cette importante saisie de drogue a été effectuée sur une embarcation traditionnelle locale, dans l’Océan Indien.

Mercredi, l’hélicoptère Panther embarqué à bord de la frégate Nivôse de la Marine nationale a repéré un bateau suspect dans l’Océan Indien. Le lieu exact n’a pas été communiqué par le ministère des Armées. Le Nivôse effectuait une patrouille dans le cadre de la « Task Force 150 ». Cette mission réunit plusieurs pays menant des « actions maritimes de lutte contre les trafics susceptibles de soutenir le terrorisme international en océan Indien ».

Des manoeuvres suspectes

Les militaires ont tenté d’entrer en contact avec l’équipage de cette embarcation, en vain. Les individus à son bord n’ont pas répondu aux appels et le bateau a effectué « des changements de trajectoire suspects », selon l’État-major.

L’embarcation naviguait sans pavillon

« La frégate a déclenché une enquête qui a permis de conclure rapidement que le bateau était sans pavillon », relate le communiqué.

Les militaires ont arraisonné le boutre et ils y ont découvert 2,5 tonnes de résine de cannabis divisées en 132 ballots d’environ 19 kg chacun.

Florence Parly, la ministre des Armées a tenu à saluer « l’engagement et la détermination sans faille des marins du Nivôse qui contribuent efficacement à la lutte contre le financement du terrorisme ».